Create a Joomla website with Joomla Templates. These Joomla Themes are reviewed and tested for optimal performance. High Quality, Premium Joomla Templates for Your Site

A livre ouvert

« A livre ouvert / wie ein offenes Buch »
15.00
06/12/2020
Temple Neuf, Strasbourg

Barbara et Jacques Brel, c’est une très grande amitié indéfectible, pleine de complicité et d'admiration mutuelle. Ils ont chanté l’enfance, ses blessures et ses conquêtes.

 « Les enfants se taisent parce qu’on refuse de les croire. Parce qu’on les soupçonne d’affabuler. Parce qu’ils ont honte et qu’ils se sentent coupables. Parce qu’ils ont peur. Parce qu’ils croient qu’ils sont les seuls au monde avec leur terrible secret. De ces humiliations infligées à l’enfance, de ces hautes turbulences, de ces descentes au fond du fond, j’ai toujours resurgi. Sûr, il m’a fallu un sacré goût de vivre, une sacrée envie d’être heureuse, une sacrée volonté d’atteindre le plaisir dans les bras d’un homme, pour me sentir un jour purifiée de tout, longtemps après. » Barbara

« Un jour j'ai perdu le respect des adultes. Pendant longtemps je me suis dit "ils jouent aux idiots", et un jour je me suis dit "ben non, ils ne jouent pas !". Je me suis dit que je ne voulais pas devenir idiot. Mais je l'étais. Et je le suis encore. Ça fait vingt ans que j'essaie de désapprendre tout ce que j'ai appris. » Jacques Brel

Récital avec François Wolfermann, chant, Anne-Catherine Kaiser, piano, Aline Martin, lecture

Temple Neuf, Strasbourg, 6 décembre 2020, 15.00

 

 

 

Temple Neuf, Strasbourg

 

« Le cycle des Tableaux parisiens de Baudelaire est le seul qui ne figure dans Les Fleurs du Mal qu’à partir de la deuxième édition. Il est peut-être permis d’y chercher ce qui en Baudelaire a mûri le plus lentement, ce qui a, pour éclore, demandé le plus d’expériences substantielles. Mieux qu’aucun autre texte, ce cycle de poésies nous fait sentir ce que pouvait être la répercussion des foyers de vie moderne, des grandes villes, sur une sensibilité des plus délicates et des plus sévèrement formées. Telle était la sensibilité de Baudelaire. »

 

Walter Benjamin, Conférence de Pontigny, mai 1939.

 

« Racheter dans sa propre langue ce pur langage exilé dans la langue étrangère, libérer en le transposant le pur langage captif dans l’œuvre, telle est la tâche du traducteur. »  Walter Benjamin, La tâche du Traducteur.

 

Walter Benjamin était un philosophe, historien de l'art, critique littéraire, critique d'art et traducteur allemand des œuvres de Honoré de Balzac, Charles Baudelaire und Marcel Proust. Navigant entre Berlin et Paris, il était un passeur entre les littératures française et allemande. En fuite devant les nazis, il a mis fin à ses jours le 26 septembre 2020 à Portbou, à la frontière franco-espagnole.

 

 

Selon Hannah Arendt, « il fut le premier Allemand à traduire Proust (en collaboration avec Franz Hessel) et Saint-John Perse, et auparavant il avait traduit les Tableaux parisiens de Baudelaire … Il n’y a pas de doute qu’il était d’accord avec Baudelaire, Être un homme utile m'a paru toujours quelque chose de bien hideux. »

 

Temple Neuf, Strasbourg, 27 novembre 2020, 19.00 - Lecture musicale / Lesung mit musikalischer Begleitung

 

 

Lecture : Aline Martin, Silke Nawrocki, Jean Lorrain

 

Piano : Laura Strubel

 

 

 

 

Listes des événements

Nouvel événement