Create a Joomla website with Joomla Templates. These Joomla Themes are reviewed and tested for optimal performance. High Quality, Premium Joomla Templates for Your Site

A livre ouvert

« A livre ouvert / wie ein offenes Buch »

11 juillet 2020, 17:00

Facebook : 2441

YouTube : 48

« L’œuvre d’art à l’ère de sa reproductibilité technique de Walter Benjamin est littéralement prophétique. En effet il s’interroge de façon critique, mais pas forcément négativement, sur la disparition de la valeur (dite « aura ») de l’œuvre d’art dès lors que cette œuvre est reproduite à l’infini. La (re)production est devenue la condition sine qua non des arts comme le cinéma ou la photographie. Cette « esthétisation » à outrance est aussi un danger dans la mesure où elle peut induire des messages fascistes à travers les images - et bien sûr aussi les sons - comme on peut le voir depuis Hitler jusqu’à encore aujourd’hui dans les dictatures actuelles. La question est aussi complexe qu’essentielle, et Benjamin la nourrit de ses interrogations toujours profondes et tellement subtiles. Un texte qui n’a rien perdu de son actualité. »

Avec Isabelle Baladine Howald et Daniel Payot, lectures Aline Martin et Jean Lorrain 

8 juillet 2020, 17:00

Facebook : 4924

YouTube : 28

« Quand elle a eu le livre entre les mains, elle était émerveillée : quelque-chose allait rester… » m’a dit Gérard Leser quand je lui ai appris que Mô s’était échappée, une fois de plus.

Cette fois c’est l’échappée belle, mais ses mots restent.

Lecture musicale avec Fabrice Kieffer à l’accordéon & Aline Martin, lecture

Projection de la bande annonce de Rivages, un film de Simone Fluhr et Daniel Coche, dora films

4 juillet 2020, 17:00

Facebook : 5282

YouTube : 18

La vie de l’Alsacien René Schickele (1883 -1940) fut marquée par l’exil.

Après l’exil en Suisse de la Première Guerre et les années de Badenweiler de ce citoyen français membre de l’Académie allemande sous la république de Weimar, c’est dès 1933 qu’il s’installe en Provence, à Sanary-sur-mer, puis à Nice.

A l’écart de l’exil politique dominé par les staliniens, il commente les événements dans ses journaux et ses Cahiers bleus. Ses romans sont une réponse tragi-comique (La bouteille à la mer) et parfois grotesque (La veuve Bosca) à l’avènement d’une « Europe prise dans le meurtre et la mort. » Avec Le retour, il fait une tentative d’écrire en français.

Au seuil de la nouvelle guerre, son pacifisme devient impossible, sa santé se dégrade. Dans son essai Nous ne voulons pas mourir paru après la fin de la Première Guerre Mondiale, Schickele écrivait : « Ah mes amis, quelle époque misérable. Je n’y survivrais pas une deuxième fois. » Sa prophétie se réalisa. Il mourut le 31 janvier 1940.

Avec Charles Fichter, Jean Lorrain et Aline Martin

30 juin 2020, 17:00

Facebook : 4082

YouTube : 58

Humains confinés, nature déconfinée. Que dit le Covid de notre rapport à la nature ?

La mise en pause de certaines activités humaines pendant le confinement, par réduction des pollutions et du bruit, a rendu des espaces à la nature et nous a permis de redécouvrir certaines espèces. Le confinement a aussi pu être l'occasion de réfléchir aux priorités et à nos fragilités vis-à-vis de la nature. Peut-on tirer des enseignements de cette crise pour mieux envisager le futur ?

Maurice Wintz, engagé dans la protection de la nature depuis les années 1980, actuellement vice-président d'Alsace Nature, et sociologue de l'environnement à l'Université de Strasbourg.

Lecture musicale d’extraits du livre de Gérard Freitag « L’Alsace nature », illustré par Caroline Koehly, par l’association A livre ouvert… wie ein offenes Buch

Musique Francko Mehrstein et Railo Helmstetter

Partenariat A livre ouvert… wie ein offenes Buch et Alsace Nature, https://alsacenature.org/

25 juin 2020, 16:00 

Facebook : 8658

YouTube : 51

Public · Organisé par Librairie Kléber Salle Blanche et A livre ouvert / ein offenes Buch

Évènement en ligne

Lecture théâtralisée et en musique pour tout public, à partir de 6 ans 🎭

Le vent du diable est une légende populaire liée à la cathédrale de Strasbourg.

Notre histoire raconte les mésaventures d’un jeune diable appelé Gügück (le coucou).

Lors d’une visite chez sa grand-mère en Alsace, le petit Gügück apprend qu’une cathédrale est en train d’être construite à Strasbourg, qu’elle est la plus grande et la plus belle de toutes.

Intrigué et curieux, il décide aussitôt de se rendre sur place…

Avec : Aline Martin et Jean Lorrain

Musique : Romain Pivard, saxophone

Traduction français/alsacien : Aline Martin

Texte et mise en scène : Christian Rätz

Ce spectacle est le fruit d’un travail entrepris pour le millénaire de la cathédrale et d’une collaboration entre la compagnie Voix Pointcomme et l’association A livre ouvert…wie ein offenes Buch. Le texte du spectacle créé en août 2015 a été retravaillé puis édité en 2016 aux Editions du Palio.

Avec l’aimable participation de l'Eglise protestante Saint Pierre le Jeune, Strasbourg

13 juin 2020

En cette veille du 35ème anniversaire de la signature de l’Accord de Schengen, en cette avant-veille de la réouverture des frontières, la question se pose… 🇪🇺


17:00 : « Frontière vivante / frontière stérile »

Facebook : 6887

YouTube : 58

Rencontre avec Mathieu Schneider, vice-président de l' Université de Strasbourg, Claude Keiflin, ancien journaliste aux Dernières Nouvelles d'Alsace – DNA et auteur et Hervé Moritz, ancien président de Les Jeunes Européens – France, (2017-2019), Secrétaire général du Mouvement Européen – Alsace et doctorant en histoire de l'intégration européenne à l'Université, Aline Martin, présidente d’A livre ouvert…wie ein offenes Buch

« La frontière a toujours été un lieu d’échange économique ou culturel, un lieu de friction, un lieu de passage, un lieu où se créent des amitiés et des inimitiés. Aujourd’hui on ferme des frontières pour des raisons sanitaires. Sans qu’elles soient complètement fermées, elles restent stériles. Les échanges économiques ont été les seuls autorisés (transport routier international, frontaliers). Pour autant, lorsqu’on les a fermées, le virus circulait de part et d’autre. Elles ont été fermées par réflexe et par facilité (il est plus facile de fermer des frontières nationales que d’en créer au sein d’un pays). L’enjeu aujourd’hui est de faire vivre la frontière comme une opportunité. C’est d’ailleurs tout l’enjeu de l’Europe depuis 1957. » 


18:00 : « Lecture-concert » 

Facebook : 9129

YouTube : 72

Lucien de Samosate, Stefan Zweig, Romain Rolland, Vaclav Havel, Henri Meschonnic, Jean-Luc Nancy, René Schickele, Tomi Ungerer et André Weckmann : ils ont tous écrit l’Europe.

Noufissa Kabbou et Emmanuel Simula, Matskat et Francky Reinhardt la mettent en musique. Lecture de Maria Ioannou, Aline Martin, Jean Lorrain, Mathieu Schneider

Partenariat avec le Mouvement Européen – Alsace, UNIR L'europe, OLCAlsace Conseil Culturel d'Alsace - Kültüràt Elsàss & l'Amicale du Conseil de l'Europe