Create a Joomla website with Joomla Templates. These Joomla Themes are reviewed and tested for optimal performance. High Quality, Premium Joomla Templates for Your Site

A livre ouvert

« A livre ouvert / wie ein offenes Buch »

Les 17 et 18 novembre, la paroisse Saint-Guillaume de Strasbourg propose un Temps fort autour du thème : « L’Autre questionne mon identité ».
Vendredi 17 novembre à 20h au foyer Lecocq (1 rue Munch, dans la cour de l’église Saint-Guillaume). Conférence de Dominique Bourel, directeur de recherche au CRNS et directeur du Centre de recherche français de Jérusalem, sur la thématique du week-end, à partir de la tradition juive allemande du 20ème siècle. Il s’appuiera sur des penseurs tels Martin Buber notamment.

Samedi 18 novembre : Récital de musique romantique en l’église Saint-Guillaume. Johannes Gaechter, pianiste, et Mara Lobo, violoncelliste, interpréteront des œuvres de Liszt, un conte de Janacek ainsi que la grandiose sonate pour violoncelle et piano de Rachmaninov. Dans ce cadre, Aline Martin et Jean Lorrain de l’association partenaire de Saint-Guillaume « A livre ouvert / wie ein offenes Buch » donneront lecture d’extraits d’ouvrages de Martin Buber.

L’entrée aux différentes manifestations est libre. Des plateaux permettront de contribuer aux frais en faisant un don.

Ce Temps fort ouvre la saison 2017-2018 consacrée à « l’Autre ». A la fois source de conformisme où l’individu tend à s’effacer, et de conflits où l’individu s’affirme de manière exclusive et « conquérante », l’altérité renvoie avant tout l’individu à lui-même en questionnant son identité. Le « je » ne devient pleinement « je » que lorsqu’il se trouve confronté à un « tu » ; si l’autre me met en mouvement et m’amène à me positionner, il me révèle aussi à moi-même, allant parfois jusqu’à me transformer.

De quelle manière l’Autre divin impacte-t-il mon identité ? De quelle manière transforme-t-il ou libère-t-il mon rapport aux autres et au « je » que je découvre dans leur regard ? Et en quoi le tiers divin permet-il une voie intermédiaire entre le conformisme et le conflit, un équilibre où chacun peut trouver sa place dans le respect de l’autre ?...

Culture en dialogue

Le projet de „L’opéra de quat’sous est  une coopération transfrontalière du „Theater der 2 Ufer » de Kehl  et de l’association culturelle strasbourgeoise   „A livre ouvert…-wie ein offenes Buch“, dans le cadre de leur partenariat « Kultur im Dialog/ 2 rives en culture ». Il est soutenu entre autres par l’Eurodistrict Strasbourg/Ortenau, la Région Grand Est, la DRAC Alsace, le Département du Bas-Rhin ainsi que les villes de Strasbourg et de Kehl. Un événement digne de ce nom pour commémorer à Kehl le 60ème anniversaire de la mort de Bertolt Brecht. La pièce est donnée en version originale entièrement sur-titrée en français

 

Première: le 15/07/2016 à 20h00. autres représentations : 16, 18, 20, 21, 22, 23/07 à 20h00 ; 17 et 19/07 à 19h00.

Une introduction à la pièce sera proposée une heure avant chaque représentation

Lieu : “Alte Rösterei”, Port de Kehl, Oststraße 13

Billets en prévente dans tous les lieux habituels et en direct sur Reservix.

costumes: Ruth Dilles, Christina Beilharz,

chorégraphie: Juliane Hollerbach

Régie générale/assistante à la mise en scène/ pédagogie théâtrale  : Christina Beilharz

direction musicale: Andreas Dilles

mise en scène : Ruth Dilles

 

"L’opéra de quat‘sous", un projet ambitieux

Comédie en musique de Bertolt Brecht et Kurt Weill

Peachum (Herbert Leidenheimer), roi des mendiants, a le sens des affaires. Pariant sur la mauvaise conscience de ses congénères, son commerce de « conseil aux miséreux » est florissant. Il n'a qu'un seul adversaire sérieux dans la ville : Mackie Messer (Patrick Labiche). Mackie Messer passe sa vie en sombres machinations, vols, meurtres, tout en entretenant les meilleures relations avec le chef de la police Tiger Brown (Jean Lorrain). Sa passion pour les jolies femmes va le mener au désastre, ou presque.

 

« Qui est le plus grand criminel : celui qui vole une banque ou celui qui en fonde une ? » lance Mackie vers la fin de la pièce. La question sonne comme une provocation, mais c’est bien le thème central développé sur tous les tons du début à la fin de la pièce   La complainte de Mackie Messer, l’air de Jenny des-Corsaires, ou La Ballade du souteneur sont des succès indémodables - et la question de "la valeur de l'être humain" se pose aujourd'hui avec une brûlante actualité

Le pouvoir de fascination de „L’opéra de quat‘sous“

Avec cette histoire qui se passe dans l’univers des prostituées, mendiants, voleurs et maîtres-chanteurs, Bertolt Brecht et Kurt Weill créent en 1928 un succès mondial qui n’a rien perdu son pouvoir de fascination. Bertolt Brecht a tout juste 30 ans lorsqu’il écrit cette critique du capitalisme. «  C’est d’une société bourgeoise régie par le crime qu’Il est question ; qui doit être transformée, si droit et justice ne sont pas de vains mots. “

Ouvrir de nouvelles voies

En présentant „L’opéra de quat’sous“ à Kehl en 2016, le „Théâtre des 2 Rives“ veut explorer de nouvelles voies.

Qu’ils soient amateurs ou professionnels, les 40 acteurs, chanteurs, musiciens des deux rives du Rhin forment une équipe artistique exceptionnelle et engagée, auront lieu du 15 juillet au 23 juillet 2016 à Kehl.  Dans le rôle de Lucy, nous avons le joie de retrouver Katrin Le Provost, devenue membre de l’Opéra-comique de Berlin.

„Nous voulons contribuer à donner à Kehl et à la collaboration avec Strasbourg, une dimension culturelle attrayante et ouverte sur l’avenir. « Mettre en réseau la culture, l’art et les créateurs des deux côtés du Rhin, telle est notre formule magique » soulignent  Ruth Dilles, directrice artistique du  „Théâtre des 2 Rives“ et Aline Martin, Présidente de "A livre ouvert… wie ein offenes Buch".

 

Des Animots, des femmes et des hommes

Le Centre culturel du Neuhof et « A livre ouvert… wie ein offenes Buch » proposent une lecture de fables et de contes d'ici et d'ailleurs, en plusieurs langues et en musique, suivie d’une conversation avec tous les participants

Jeudi 30 mars 2017 à 14h : pour les élèves des collèges Solignac, du Stockfeld et leurs invités du collège Baldung-Grien de Hoerdt et tous publics

et vendredi 31 mars à 20h30 : tous publics dans le cadre de la fête de clôture de la semaine "Les chemins de la diversité"

à la salle des fêtes "Le Manège", 1 rue Lyautey - 67100 Neuhof.

 

 's isch zitt, حان الوقت, il est temps


 

Dans le cadre du prochain Temps fort de Saint-Guillaume intitulé « la création n’est pas à vendre », l’Espace culturel Saint-Guillaume propose un récital piano et hautbois avec Cosima Favier et Thierry Guelfucci, le samedi 18 février en l’église Saint-Guillaume de Strasbourg. Dans un premier temps, suivant le mythe de la création de la Genèse, les artistes interprèteront des œuvres de Debussy, Dutilleux, Ravel, Bach/Liszt, Poulenc et Saint-Saëns. La seconde partie sera consacrée à une composition de Thierry Guelfucci évoquant le monde d’aujourd'hui en dialogue avec des extraits de l’ouvrage collectif « Du souffle dans les mots - Trente écrivains s'engagent pour le climat » paru aux Editions Arthaud.

En postlude, une pièce d'Arvo Pärt évoquant le monde de demain.
Les textes sont mis en voix par Aline Martin de l’association « A livre ouvert/wie ein offenes Buch ». (entrée libre - plateau)

Connexion