Aller au contenu

L’association a pour objet de promouvoir et de développer, dans un esprit d’ouverture et de dialogue, rencontres et partenariats culturels et artistiques des deux côtés du Rhin. Nous réinterrogeons la littérature depuis le Moyen-âge (parce qu’on n’en finit pas d’interroger le langage). Et réinterroger la littérature et le langage, c’est réinterroger l’histoire, la culture pour ne pas être réduit à ce qu’on est, trotzdem.

Réinterroger la littérature et le langage en Alsace, dans la région rhénane, c’est se demander jusqu’à quel point on est français, allemand, alsacien et comment le fait d’habiter, depuis plus ou moins longtemps, cette terre de frottement et de s’y frotter – s’inscrit en ses habitants. C’est chercher comment, dans une altérité partagée de “nous autres” et “vous autres”, peut naître ici un « unsereiner » de connivence. Car “unsereiner” par quoi l’on traduit “nous autres” c’est à vrai dire “nous-mêmes” (littéralement “notre un”) comment on peut se découvrir « zuerst Mensch », être humain avant toute assignation à résidence dans une identité ou appartenance.

Nous nous entretenons avec les auteurs qui ont su traduire en mots et en langues ces questions – en actions aussi – et ouvrir, au passage des frontières, les voies de l’ailleurs et de la rencontre. Donner à entendre ces auteurs c’est donner une chance à la pensée et au dialogue, à l’avenir. Leur prêter nos voix c’est entretenir et partager cette texture – ce Stoff – vivante au lieu de commémorer le passé en rendant hommage à des monuments littéraires : c’est puiser à une source vive la force d’écrire les nouvelles pages du livre dont nous sommes toutes et tous responsables.

L’histoire de cet « ici » est belle, tragiquement, humainement belle. Et de nombreuses mains l’ont écrite dans toutes ses langues, chacune à tour de rôle ou mêlées, mais rarement au bon moment, ce pour différentes raisons – de contenant et de conten.u – liées à tout ce qui fait “l’Histoire”.

Nous faisons le pari que « ce bon moment » est là. Que le temps est venu et qu’il est urgent de le prendre pour leur donner la parole, prendre langue avec eux, parce qu’ils sont beaux, forts, drôles, généreux, que leurs textes ont du corps et de l’esprit – et pas parce qu’ils sont alsaciens. Ou plutôt si, mais dans le sens de ce geistiges Elsässertum, cette « alsaciannité de l’esprit », chère à Schickele, Arp, Alexandre, Weckmann, et grâce à laquelle ils ont su puiser dans leur histoire singulière ce qu’il y a de profondément universel. Et ce n’est pas les trahir, bien au contraire, que de les faire dialoguer avec celles et ceux qui, de même mais ailleurs, ont contribué à transmettre l’histoire du monde…

Pour mieux faire face à l’urgence, réelle, nous ne faisons pas de sentiment : nous prenons le temps de la littérature, le temps long du développement dans la durée – le temps de la culture, de la pensée et de la traduction “« comme savoir faire avec la différence” pour construire le dialogue. ‘Sisch zitt, le temps est venu, the time has come « de combler les gouffres qui nous séparent. »

Et comme c’est de transmission qu’il s’agit, c’est à travers lectures-concerts, présentations d’auteurs, ateliers scolaires et amateurs, que nous prenons le temps de l’écoute et de la rencontre avec des auteurs de toutes origines et leurs œuvres, dans un esprit d’ouverture et de dialogue.

« Pour peu que l’homme réfléchisse au mystère de son existence et des liens l’unissant à la vie qui emplit le monde, il ne pourra plus qu’appliquer à sa vie et a toute vie à sa portée, le principe du Respect de la vie. »

ALBERT SCHWEITZER

« Ni la pensée de l’Autre ni la pensée de la différence ne devraient être possible pour nous, parce que rien de ce qui est humain est étranger. »

MONIQUE WITTIG

L’association poursuit une mission d’intérêt général, consistant à :

  • Promouvoir et développer, dans un esprit d’ouverture et de dialogue, rencontres et partenariats culturels et artistiques des deux côtés du Rhin ;
  • Donner la parole aux auteurs et autrices qui comptent pour nous, dont les Alsacien.ne.s ;
  • Créer du lien et les conditions de rencontres et de discussion entre les auteur et leurs publics.

Pour l’accomplissement de ses missions, l’association met en œuvre une démarche participative auprès du secteur associatif, des collectivités locales et territoriales, des institutions culturelles et de la communauté littéraire alsacienne.


NOS PARTENAIRES


  • Présidente : Aline Martin
  • Secrétaire : Géraldine Husser
  • Trésorière : Sandrine Gräser
  • Membres actifs : Philippe Gräser, Solange Husser, Maria Ioannou, Éric Kribs, Julia Schroda, ​Thierry Seibert